Justice

Le “mécanisme redoutable” du système Flosse

4 contributions

Publié le lundi 29 octobre 2012 à 01H00

Un service des affaires polynésiennes accusé de clientélisme, des syndicalistes payés par la présidence, des journalistes propagandistes aussi… “Le roi” Gaston Flosse a pu se construire “une armée” électorale, selon l’avocat du Pays, Ralph Boussier, lors du premier procès de l’affaire des emplois fictifs.

Le procès en première instance dit des emplois fictifs de la présidence Flosse s’est déroulé en avril et mai 2011

Ce procès d’une ampleur inédite en Polynésie française, a mis au jour la mécanique clientéliste du système Flosse

En première instance, Gaston Flosse avait été condamné à une peine de prison ferme mais sans mandat de dépôt

Pour lire cet article payant, abonnez-vous pour 1 mois ou profitez de notre offre 24H




Légal

  • Droits de reproduction
    et de diffusion réservés
    © 2007-2011
    Les Nouvelles de Tahiti

  • Recommandations LNT

    Gardons Contact !

     

    Tous nos fils RSS   Contactez-nous !   La FanPage des Nouvelles de Tahiti   Suivez LesNouvelles.pf sur Twitter !   Le Channel Youtube des Nouvelles de Tahiti